Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 11:25

L’actualité fait une large place aux polémiques lancées par le Pape. Il a d’abord réintégré au sein de son église un évêque négationniste puis a avalisé l’excommunication du médecin ayant procédé à l’interruption volontaire de grossesse d’une enfant de neuf ans, qui suite à un viol, risquait de mourir de l’accouchement. Ces deux faits donnent déjà matière à s’interroger sur l’amour du saint homme pour l’Humain. 
 

Au moment où les observateurs annonçaient comme salvateur son premier voyage en Afrique pour faire retomber la tension, le voilà qui annonce que le préservatif aggrave le sida ! Des propos d’une telle irresponsabilité envers un continent où le sida est un fléau aussi meurtrier que les guerres civiles et la pauvreté, choquent à nouveau l’opinion internationale. C’est un lever de bouclier des intellectuels, scientifiques, ONG, militants de tous bords, laïcs et même au sein de la communauté catholique.  

En France, la laïcité, déjà sujette à caution depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, pourrait à nouveau être mise en difficulté. En effet, comment se comportera notre chef de l’Etat face à un pape s’éloignant toujours plus de notre idéal laïc ? Il est étonnant de constater que le président, d’habitude si prompt à prendre la parole à propos de tout et n’importe quoi, ne s’est toujours pas exprimé sur cette question. Il n’a même pas jugé opportun d’éclaircir les propos de Mme Boutin.  

Il ne s’agit pas de condamner l’Eglise catholique dans son ensemble mais bien de mettre en accusation le virage que tente d’imprimer Benoît XVI à celle-ci. Jean-Paul II avec Vatican II avait largement ouvert l’Eglise sur le monde et sur le respect des autres religions. Ne nous y trompons pas, l’Eglise catholique n’est pas la première église à connaître ce mouvement. Que n’avons-nous pas entendu depuis le 11 septembre sur la radicalisation de l’Islam et même du Judaïsme en Israël ? Après une période de déconfessionnalisation du monde au XXème siècle, notamment avec la montée en puissance de la laïcisation, il semble que les choses s’inversent.  

La question, concernant l’Eglise catholique, est de savoir si ce mouvement régressif est sincère idéologiquement et théologiquement, ou bien s’il ne s’agit que d’une nouvelle orientation marketing pour être en phase avec ce début de XXIème siècle qui voit monter des formes de radicalisme religieux. Le Pape parle t-il pour le bien de ses fidèles en son âme et conscience ou pour concurrencer d’autres extrémismes et notamment les évangélistes qui lui font tant de mal en Afrique et en Amérique latine ? 

La réponse à cette question ne peut être apportée que par les fidèles eux mêmes. Déjà de nombreux catholiques s’insurgent contre les polémiques du pape et cela est un bon début. Néanmoins il faudra se souvenir que le dogme est dicté par le pape et non par les fidèles. Au moment où l’opinion des catholiques n’influencera plus assez le souverain pontife et où les polémiques se multiplieront, que feront ils ? Attendront-ils seulement son successeur en espérant qu’il soit plus clément envers l’humanité ?

Partager cet article

Repost 0
Published by agir en jeunes socialistes - dans Société
commenter cet article

commentaires